Retour page d'accueil Retour En savoir plus

L’arachide

L'arachide est une plante  qui appartient à la famille des légumineuses (Fabacées), et non des noix, cultivée dans les régions tropicales. Elle présente la particularité d’enterrer ses fleurs après la pollinisation.

L'arachide présente des gousses nervurées de 6 cm de long comme un cylindre auquel on aurait resserré la taille au centre et renfermant des grains oléagineux , de couleur blanc-crème ou jaunâtre recouverts d'une mince peau comestible. Lorsque les gousses sont sèches, elles se cassent facilement par une simple pression du pouce sur l'extrémité recourbée de la gousse. Le terme arachide désigne le fruit et la graine elle-même, également appelés cacahuète.

Nom

L’arachide doit son nom scientifique (Arachis hypogaea) à son fruit, gousse renfermant deux graines. Elle a pour noms communs, arachide, cacahuète, pois de terre, pistache de terre.

Le mot d'arachide vient du grec arakhidna, gesse.

Le mot cacahuète provient du mot aztèque tlacacahualt qui est composé de tlalli « terre » et cacahuatl « cacao ».

Origines de l'arachide

L’arachide est originaire du bassin amazonien, probablement du brésil. Plus de 70 espèces y ont été localisées mais seulement une seule a été durablement domestiquée. Toutefois il semblerait qu’elle était déjà connu et très appréciée en Chine depuis au moins 100 milles ans. Ce pays en est d’ailleurs le premier producteur mondial.

L’arachide a été ramenée du continent américain par les Espagnols et les Portugais qui en auraient étendu la culture et la consommation le long des comptoirs commerciaux jusqu'en Afrique et aux Philippines d’où elle est revenue pour s’installer en Amérique du nord.

Demandant cinq mois de chaleur pour sa croissance et une pluviosité de 600 millimètres par an, l’arachide a vu sa culture s’étendre à toutes les régions tropicales, en particulier à celles présentant un sous-sol qui se prête à l’irrigation et une croûte friable. Aujourd’hui on recense plus de 15 000 variétés cultivées sur tous les continents où les étés chauds permettent à la plante de boucler son cycle.

Utilisations

L’arachide est utilisée dans l’alimentation humaine décortiquée, fraîche ou grillée. Après transformation, elle est consommée sous forme d’huile, de beurre ou de pâte, de confiserie ou encore de farine.

L’huile de deuxième extraction est utilisée dans l’industrie cosmétique comme ingrédient entrant dans la fabrication de savon.

Les coques vides peuvent servir de combustible. Elles sont également utilisées comme composte, ou sous forme de panneaux d'agglomérés.

Les fanes sont utilisées comme fourrage et les résidus de pression après extraction de l’huile, appelés tourteau d'arachide, servent à nourrir les animaux d’élevage.

L’arachide est une culture qui enrichit le sol en azote. Elle peut être utilisée comme engrais vert dans l’agriculture.

Vertus médicinales de l’arachide

Sur le plan nutritionnel, la teneur de l'huile d'arachide en acides gras essentiels est très proche de l'optimum défini par les nutritionnistes, notamment en ce qui concerne les acides gras mono-insaturés. Prédominants dans l'huile d'arachide comme dans l'huile d'olive, leur rôle a été démontré dans la prévention de l'athérosclérose.

Valeur alimentaire des graines :
protéines : 22 à 32 %
lipides : 34 à 54 %
cellulose : 1,5 à 3 %
sels minéraux et vitamines (calcium, niacine, potassium, phosphore, magnésium, vitamine E) : 2 à 3 %

L’huile d'arachide est inscrite à la pharmacopée française comme solvant médicamenteux.

Précautions d’usage

Il est à noter que certaines personnes souffrent d’allergie, parfois très aiguë, à certaines protéines de l’arachide.

Quelques recettes 

Sauce à l'arachide et aux épinard (Mali)

Poulet aux arachides (Sénégal)

Arachides caramélisées (Cameroun)

Feuilles de marioc à l'arachide (Madagascar)