DIAKADI / Afrique de Nord / Tunisie

La Tunisie possède plusieurs gisements importants de pétrole, dans le golf de Gabes ainsi que les bassins de Ghadamès au sud du pays, réservés à la consommation du pays.
La hausse du prix du baril enregistrée ces dernières années permet aux gisements de pétrole de devenir rentables. Cependant, compte tenu du manque de raffineries dans le pays, la Tunisie est obligée d’exporter le pétrole non raffiné et d’en importer pour répondre à la demande locale.

Les réserves de pétrole étaient estimées à 202 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) en 2008.
Ces dernières années la Tunisie a fourni d’importants efforts afin de booster ce secteur économique en multipliant notamment les opérations de prospection. Ainsi, en 2009, les différentes opérations de prospection d'hydrocarbure ont permis de découvrir des réserves supplémentaires de pétrole estimées à 38 millions.

La Tunisie possède des gisements de phosphates dont les réserves, estimées à 0,9 milliards de tonnes, sont les plus importantes du monde dans le sud-ouest. La Tunisie est le 2ème exportateur mondial de phosphates naturels.
Grâce à l’explosion de la demande mondiale en phosphates (production des bioénergies et dans l’épandage direct de phosphate brut en remplacement des engrais solubles…), le secteur des phosphates et ses dérivés en Tunisie affiche une balance commerciale excédentaire de 901 millions de dinars tunisiens soit une progression de 255 millions de dinars tunisiens par rapport à la prévision budgétaire de l’année 2010.

Le sous-sol tunisien regorge également de fer, de plomb, de zinc et de gaz naturel.

Les industries sont localisées pour plus de la moitié dans la région de Tunis. Le textile domine avec 28 % des exportations malgré une baisse de la production due à un manque de personnel qualifié.
L’industrie est également très développée, dans le domaine de la métallurgie, de l’électricité, de l’agroalimentaire et de la mécanique.