DIAKADI / Afrique de Nord / Tunisie

Le secteur agricole emploie environ 20% de la population actives mais ne contribuait en 2006 que pour 12,3% au produit intérieur brut.
L'agriculture est concentrée dans le Nord et sur le littoral, qui sont les régions les plus arrosées.

Palmier

Palmiers dAttiers

Les principales cultures sont celles du blé et de l’orge qui occupent le tiers des terres cultivées.
Le nord du pays est grand producteur d’olivier, premier produit exporté, faisant de la Tunisie l’un des plus grands producteurs mondiaux d’huile d’olive.
Les oranges sont cultivés dans la péninsule du cap Bon, au nord-est du pays. Quant aux dattes, elles sont la principale ressource agricole des oasis du Sud. Ces produits sont destinés à l’exportation.

La Tunisie exporte une bonne partie de sa production de céréales, d’huile d’olive, de légumes (tomates, pommes de terre, oignons, poivrons) et de fruits vers l’Union Européenne.

Un rapport de 2007 de la Banque mondiale juge la productivité du secteur agricole tunisien trop faible et en stagnation depuis 1992.
Il est vrai que la Tunisie ne maximise pas la valeur de ses exportations : comme la grande majorité des pays africains, elle n’apporte pas de valeur ajoutée à sa production en transformant une partie de celle-ci sur son propre territoire.
On constate également l’impact de la désertification et de l’érosion des sols sur les performances agricoles : chaque année, le désert avance sur 20 000 hectares de terres. De fait la Tunisie est une grande importatrice de blé en provenance des Etats-Unis, du Canada et du Brésil pour la fabrication du couscous et du pain.

L’élevage, pratiqué dans le sud du pays sous forme nomade, est formé d’ovins et de caprins.

Le secteur de la pêche est concentré dans la région de Sfax, autour du golfe de Gabès. Il emploie environ 25 000 personnes.
Ce secteur est en pleine expansion grâce à l’exportation, qui a bénéficié du soutien du gouvernement pour l’augmentation des capacités de réfrigération et de conservation du poisson répondant aux normes européennes.

Dernière mise à jour : 22 septembre 2010