Drapeau

Drapeau du Maroc

le Vert et le rouge sont les couleurs traditionnelles de l'Islam.
Le rouge est également la couleur de la dynastie marocaine régnante. Les dynasties précédentes, Mérinides et Saadiens, utilisaient un drapeau blanc.
L'étoile verte à 5 branches connue comme le sceau de Salomon (ou Sulayman), symbole de sagesse, de vie et de santé, a été rajoutée en son centre quand le Maroc est devenu un protectorat français de façon à distinguer l’étendard du Maroc des autres drapeaux rouges. Cette étoile a été conservée après l’indépendance.
Dans le monde musulman, l'étoile de Suleymen est un pentagrame dont les cinqs branches représentent les 5 piliers de l'islam à savoir :
- attestation de foi (chahada)
- la priére (salat)
- le jeune (siam)
- l'aumone (zakate)
- le pélerinage (haje)

Emblème

Emblème du Maroc

Adopté en 1957, les armoiries du Maroc se décrivent comme suit :
"L'écu est timbré de la couronne royale marocaine d'or, ornée de perles de gueules et sinople alternées et surmontée d'une étoile d'or ; il est bordé de lambrequins d'or soutenus de deux cornes d'abondance et supporté par deux lions au naturel : celui de dextre étant de profil et celui de senestre étant léopardé, et a pour devise, sur un listel d'or, le verset 7 de la sourate XLVII du Coran : " In Tansourou Allaha Yansouroukoum " (Si tu glorifies Dieu, Dieu t'aidera)".

Petites précisions :
- gueules (émail héraldique de couleur rouge )
- sinople ( couleur héraldique verte)
- dextre (droite)
- senestre (gauche)

Devise

Travail, Liberté, Patrie

Hymne national

Hymne national
de Ali SQUALLI HOUSSAINI

Traduction française

Manbit Allahrah
Masriq Alanwar
Munta da Alsu'dad
Wahamah
Dumt Muntadah Wahamah
Isht Filawtan
Lilala Unwan
Mil' Kull Janaan
Thikr Kull Lisan
Bilrooh Biljasad
Habba Fataak
Labbaa Nidaak
Fi Fammee Wa
Fi Dammee
Hawaak Thar
Noor Wa Naar
Ikhwatee Hayyaa
Lilala Saayeea
Nushid Addunya
Anna Huna Nuhayya
Bisha'aar Allah
AlWatan AlMalek.

Fontaine de la liberté,
Source de lumière
Où la souveraineté et la sûreté se réunissent,
Que la sûreté et la souveraineté
Soient à jamais associées
Tu as vécu parmi des nations
Avec le titre sublime,
Remplissant chaque coeur,
Chanté par chaque langue,
Votre champion s'est levé
Et a répondu à votre appel.
Dans ma bouche
Et dans mon sang
Vos brises ont secoué
A la fois la lumière et le feu.
Levez-vous mes frères,
Essayons d'atteindre ce qu’il y a de plus haut.
Nous crions au monde
Que nous sommes ici prêts.
Nous saluons en tant qu'emblème
Dieu,la Patrie, et le Roi

Fêtes Nationales

1 Janvier : Jour de l'An.
11 Janvier : Célébration de la Déclaration d'Indépendance. Le 11 janvier 1944, 67 marocains issus de toutes les classes sociales et représentants les principaux nationalistes assument signer un manifeste réclamant la fin du protectorat français et l’indépendance du pays.
Les signataires et les militants nationalistes seront identifiés puis mis en état d’arrestation, ce qui provoquera de vives réactions dans tout le royaume (manifestations et soulèvements).
Mohamed V, qui depuis son ascension au trône, le 18 novembre 1927, tente au sein de son peuple de créer la résistance contre la colonisation, présente une nouvelle fois le Manifeste aux autorités coloniales lors de sa visite à Tanger en 1947.
Cet acte héroïque lui vaudra l’exil et marquera le début d’une forte résistance marocaine. De retour au Maroc, Mohamed V proclamera l’Indépendance tant attendue de son pays en 1956.
1 Mai : Fête du Travail.
30 Juillet : Fête du Trône. Célèbre l’accession au trône le 3O Juillet 1999, du Roi Mohammed VI, qui succédait à son père le Roi Hassan II. Cette fête a été inaugurée en 1934 par des nationalistes marocains voulant défier les autorités françaises qui gouvernaient le Maroc.
14 Août : Allégeance de l'oued Eddahab.
Le 14 août 1979, le rétablissement de cette province par les autorités marocaines est venu matérialiser l'unité du pays et de la couronne après une longue lutte pour la perfection de l'intégrité territoriale du Maroc. Ce jour-là, au palais Riad à Rabat, une délégation forte de 360 personnes a été envoyée par la population de la région afin renouveler devant le Roi Hassan II le serment d'allégeance et de attachement au trône alaouite.
Le souverain a ensuite prononcé un discours historique dans lequel il s'est engagé à garantir leur défense, leur sécurité et leur bien-être.
20 Août : Fête de la Révolution du Peuple et du Roi. Célèbre la lutte du Trône alaouite et le peuple marocain contre l'occupation.
Cette fête rappelle la déportation du sultan Mohammed V et de la famille royale, après sa destitution par les autorités françaises le 20 août 1953 pour avoir refuser de désavouer l'action du mouvement national et de signer les décrets consacrant la domination française sur le Maroc.
Cet évènement avait provoqué un sursaut de nationalisme dans la population outrée par ce geste de la puissance occupante.
21 Août : Fête de la Jeunesse. Célèbre l’anniversaire du Roi Mohammed VI.
6 Novembre : Anniversaire de la Marche Verte.
Le 6 novembre 1975, dans le but d'annexer le territoire du Sahara occidental occupé par l'Espagne, le roi Hassan II du Maroc organisa une marche pacifique de 350.000 Marocains non armés qui ont convergé sur la ville de Tarfaya au sud du Maroc. Ils brandissaient des drapeaux marocains, des banderoles réclamant le retour du Sahara marocain, des photos du roi et le Coran.
Quelques jours avant, le 31 octobre, un détachement des forces armées marocaines s'était infiltré dans l'extrême nord-est du territoire, afin de déjouer une contre-offensive possible de l'Algérie.
Devant le fait accompli, l'Espagne négocie alors avec le Maroc et la Mauritanie et les trois pays signent les accords de Madrid qui prévoient le transfert de la souveraineté des deux tiers septentrionaux du territoire (Seguia el-Hamra) au Maroc et le tiers sud restant (Oued ed-Dahab) à la Mauritanie.
Le nom de la marche a été donné en référence à la couleur symbole de l'islam qui est le vert.
18 Novembre : Fête de l'Indépendance. Fête nationale. L'indépendance a été reconnue par la France en 1956.

Fêtes religieuses
Anniversaire du Prophète - Eid-Milad Nnabi (ou mawlid ). Le prophète serait né le 12 de Rabia al Awal, troisième mois de l'année musulmane, 570 ans après Jésus-Christ. Cette fête suit une veillée de prières la nuit précédente.
Fin du Ramadan : Le Ramadan est le 9e mois du calendrier musulman. Ce mois marque, pour les musulmans, le début de la révélation du Coran faite à Mahomet. C'est en souvenir de cet évènement que chaque année tous les musulmans, à partir de l'âge de l'adolescence (ou puberté), ont l'obligation de jeûner du lever au coucher du soleil, durant le mois de Ramadan.
L’Aïd-el-Adha (fête du sacrifice), L'Aïd-el-Kébir (grande fête), Tabaski (en Afrique de l'Ouest francophone), Tafaska (chez les Berbères) ou fête du mouton est l'une des fêtes les plus importantes de l'islam. Elle a lieu le 10e jour du mois de Dhou al Hijja, dernier mois du calendrier musulman, et marque la fin du pèlerinage à La Mecque. Cette fête symbolise la soumission totale d’Ibrahim (Abraham dans la tradition juive) et, par extension, de tout musulman, à Dieu.
Selon la tradition, Ibrahim obéit à l’ordre de Dieu de lui sacrifier son fils unique Ismaël. Au dernier moment Dieu envoya, par l'entremise de l'archange Gabriel, un mouton pour remplacer l'enfant comme offrande sacrificielle.
En souvenir de cet événement, les musulmans doivent égorger un mouton qui est ensuite partagé en trois parts égales dont une pour la famille et une pour les voisins et amis. La dernière part, composée des meilleurs morceaux, doit être réservée aux pauvres.
El am Hejir - Hégire - Nouvel An. Le calendrier musulman a été adopté, sous sa forme actuelle, vers 632 après J.-C. Il définit l´ère musulmane dont l´origine, 1er jour de l´an 1 (Hégire), correspond au vendredi, jour où le Prophète Mohammed est arrivé à Médine après avoir quitté La Mecque.