Le Maroc est soumis aux influences contrastées de la Méditerranée, de l’océan Atlantique et du Sahara.

Grand sud Marocain

Grand sud Marocain
(avec l'aimable autorisation de Christian Poffet)

Les montagnes délimitent deux grandes zones climatiques : les régions du Nord, relativement arrosées, et celles du Sud, désertiques aux abords du Sahara.

Les régions côtières jouissent d'un climat maritime caractérisé par une température et une humidité tempérées. Les autres régions sont caractérisées par un climat continental et montagneux (le Haut et le Moyen Atlas sont enneigés de décembre à avril).
A la saison fraîche et humide des pluies, qui s'étend d'octobre à avril, succède un temps chaud et sec. Le printemps et l'automne sont assez brefs.
Les précipitations annuelles dépassent les 600 mm.

Dans le Maroc pré-saharien et saharien, on peut distinguer entre 2 domaines bioclimatiques.
Dans le domaine semi-aride, les précipitations sont de 350 à 600 mm.
Le domaine aride à saharien couvre les terres situées au sud et à l’est du haut de l’Atlas. Cette région connaît dans l’année plus de 6 mois secs, et le nombre des jours de pluie est en général inférieur à 40.
La sécheresse de l’été est encore plus aggravée par les hautes températures dues à la continentalité (la moyenne des précipitations y est de moins de 150 mm par an).

Dernière mise à jour : 26 mai 2010