La Libye est le premier pays de l'Afrique par son revenu par habitant et le deuxième pays du sud de la Méditerranée après Israël, mais le pays reste menacé par l'augmentation du chômage.

L'industrie libyenne repose essentiellement sur le raffinage du pétrole qui est devenue la principale source de revenus depuis la découverte des premiers gisements en 1958 .
Avant l'embargo, La Libye se situait au quatorzième rang mondial des producteurs.

Le gaz naturel, dont la production s’élevait à 6,4 milliards de m3 en 1993, est destiné à la consommation intérieure. Les réserves sont colossales.

Les principaux partenaires économiques de la Libye sont l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, la France, le Japon et la Grande-Bretagne.

La Libye est dotée d’un réseau autoroutier sur la côte. Des routes relient Tripoli à Tunis et à Alexandrie.

La compagnie aérienne nationale, Libyan Airlines, a longtemps été paralysée en raison de l’embargo aérien.