La Libye est un pays hyperaride caractérisé par un climat torride, surtout lorsque souffle le ghibli (vent du sud).
La température peut atteindre plus de 58 °C à Azizia dans le sud du pays.

Les régions les plus arrosées sont la frange méditerranéenne et le djebel Akhdar (la «montagne verte») qui ne reçoivent pas plus de 400 mm d'eau par an.

Ailleurs les précipitation atteignent à peine 25 mm d'eau : les stations de Mourzouk et de Koufra peuvent rester dix années sans précipitations.

Le problème de l’eau est pris très au sérieux par les autorités qui projettent de créer une « rivière artificielle ». Le développement de l’irrigation permettra le transport de l’eau pompée dans la nappe phréatique du désert libyque jusqu’au nord du pays.

Dernière mise à jour : 26 mai 2010