Tripoli

La capitale de la Libye est Tripoli dont la population est estimée, en 2007, à 2 189 000 habitants.
Située dans le nord-ouest du pays, au bord de la Méditerranée, Tripoli a donné son nom à la Tripolitaine, région dans laquelle elle se trouve.

A l’origine, l’antique Tripoli était constituée de 3 villes Oea, Leptis Magna et Sabratha. C'est pour cette raison que les Grecs la baptisèrent Tri-polis c'est-à-dire « 3 cités ».
Leptis Magna et Sabratha sont tombés dans l’oubli et Tripoli désigne désormais la vieille ville originelle d’Oea.
Fondée au 12ème siècle avant JC, elle fût d’abord sous domination romaine puis arabe avant d’être intégrée à l’empire ottoman. Tripoli devint alors une ville de commerce, un important point de passage des marchandises entre l’Afrique intérieure et l’Europe : port de la région saharienne et du trafic transsaharien central, tête de pont des caravanes vers le Fezzan.
Les Italiens la prirent en 1911 et contribuèrent à son essor. Ils l’embellirent, l’équipèrent, la dotèrent d’entreprises industrielles. Elle sera administrée par les britanniques pendant la Seconde Guerre mondiale.
A l’indépendance de la Libye en 1951, elle devint la capitale du pays et connu une forte expansion dès 1963 grâce aux revenus du pétrole.

Le port, l’aéroport international et les liaisons routières font de Tripoli un important centre de transbordement.
C’est la plus grande ville de Libye, un de ses principaux ports et son centre commercial et industriel. Elle est dotée d’industries alimentaires et textiles, et produit de l’habillement, des matériaux de construction et du tabac.
La ville est le siège de l’université Alfateh ainsi que d’universités d’arts et des techniques et d’écoles d’électronique, de technologie et des télécommunications.

Tripoli compte plusieurs musées et de nombreux monuments historiques (l’arc de triomphe romain, les mosquées Karamanli et Gurgi, une forteresse espagnole du XVIe siècle…)

Benghazi

Capitale de la Cyrénaïque, Benghazi est, avec 1 180 000 hab. (estimation pour 2007), la deuxième ville de Libye après Tripoli.
C’est un centre administratif et commercial qui possède une université, l'université de Garyounis, depuis 1955.

Située sur une ligne de chemin de fer et cœur d’un commerce caravanier extrêmement important avec l'intérieur du pays, Benghazi est le centre commercial des céréales, des dattes, des olives, de la laine et du bétail produits dans la région environnante.
C’est également un des principaux centres d’exportation de thon et d’éponges naturelles.
La ville a également profité de la découverte du pétrole dont les principaux gisements se trouvent en territoire cyrénéen.

Construite sur la côte orientale du golfe des Syrtes, Benghazi se trouve à l'emplacement d'une ancienne colonie grecque fondée au 5è siècle, Euhespéride. Elle prit ensuite le nom de Bérénice sous les Ptolémées. De ses vestiges antiques, il ne reste presque rien puisque Benghazi a beaucoup souffert pendant la deuxième guerre mondiale.
Elle doit sa dénomination actuelle à un saint musulman nommé Sidi ben Ghazi qui mourut vers 1450 et y fut enterré.
Passée sous domination turque au 16è siècle, la ville est annexée par l’Italie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut occupée par les Britanniques qui en firent le siège du gouvernement territorial jusqu'à ce que la Libye proclame son indépendance en 1951.
Elle a été la résidence du roi de Libye.

Les autres villes importantes sont Elbeida, Tobrouk et Misurata.