Sphinx

Centre du Caire
Photo de Avjoska

LE CAIRE
Avec une population officielle de plus de 17  millions d'habitants (recensement de 1996), la capitale, Le Caire est l'agglomération la plus grande et la plus peuplée du monde arabe et de l'Afrique.
Située sur le bord est du Nil dans le nord de l'Égypte, Le Caire concentre environ 20 % de la population égyptienne.

Bien que Al-Qahira (La Victorieuse) soit le nom officiel, on l'appelle plus souvent en arabe égyptien Misr, le nom arabe de l'Égypte.

À l'ouest se trouve la ville de Gizeh et sa nécropole antique de Memphis sur le plateau de Gizeh, avec ses trois grandes pyramides dont la grande pyramide de Khéops. Au sud, se trouve le site de l'antique ville égyptienne de Memphis.

Plus grand centre industriel de l'Égypte, avec environ 40 % de la main-d'œuvre industrielle du pays, Le Caire est dotée d’importants pôles d’industries traditionnelles tels que la sidérurgie (usine d’Hélouan), l’automobile et le textile. La ville s’est adaptée dans la seconde moitié du 20è siècle aux secteurs de pointe et aux nouvelles technologies notamment l’aéronautique, l’électronique et la chimie.

Le Caire possède un aéroport international. C'est le siège de la Ligue arabe (1945-1970 et depuis 1990).

Sphinx

GIZEH
Gizeh est une ville d'Égypte, située sur la rive gauche du Nil, face à la vieille ville du Caire.

Les vestiges de la civilisation égyptienne antique que sont le Sphinx et les grandes pyramides de Khéops (classée par les Grecs parmi les sept merveilles du monde), Khephren et Mykérinos situés sur le plateau à quelques kilomètres de la ville, ont fait la renommée internationale de Gizeh.
Ces monuments en font la ville d'Egypte la plus visitée.
C'est du pied de ces pyramides que Bonaparte, lors de la campagne d'Égypte, le 21 juillet 1798, avant une bataille décisive, aurait prononcé le célèbre « Soldats, songez que du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent. »

Aujourd'hui, Gizeh est un chef-lieu de province de près de 2 500 000 habitants et fait désormais partie de la grande métropole cairote.

ALEXANDRIE
Deuxième plus grande ville en Egypte, Alexandrie, située à l'ouest du delta du Nil, entre le lac Maréotis et l’île de Pharos, a été fondée par Alexandre le Grand en -331.

Elle devint dans l’Antiquité le premier port d’Égypte et la capitale du pays. Elle fût l'un des foyers culturels de la Méditerranée et doit sa grande notoriété à sa fameuse Bibliothèque.

Aujourd’hui, elle compte près de quatre millions d'habitants.

ASSOUAN
Assouan (anciennement Syène) est une ville du sud de l'Égypte, située sur la rive droite du Nil, de 219 541 hab. (recensement de 1996).
Elle se trouve à environ 843 km du Caire à l'extrémité sud de la partie navigable du Nil.

Cette cité a longtemps été l'une des principales entrées et sorties de l'Afrique noire, donnant naissance à un commerce prospère sur la route des caravanes, le Nil lui fournissant avec abondance poissons et crues fertilisantes.
Dès l'époque pharaonique, l’exploitation des carrières de granit rouge, qui pouvait être transporté par le Nil lui assura une grande renommée.
Ville-frontière, les Coptes la nommèrent Souan (négoce).

Aujourd'hui, le tourisme est la principale activité d’Assouan : le musée des antiquités de la Nubie, le monastère copte de Saint-Siméon, croisières sur le fleuve depuis Louxor, l'île Éléphantine (temple de Khnoum et le temple de Satis), nilomètres : puits mesurant la hauteur du Nil dans l'antiquité et permettant de définir le prix des impôts, l'île Kitchener.

On trouve à proximité des usines d'engrais et des gisements de minerai de fer.
Le second barrage d’Assouan, dit « haut barrage » (ou Sadd al-Ali), mis en eau en 1970, crée une retenue de 130 km3 couvrant une immense superficie appelée lac Nasser (400 km de long, dont 200 au Soudan). Régularisant le Nil et l'irrigation à partir du fleuve, il a permis l'exploitation agricole de 800 000 ha supplémentaires et fournit 10 milliards de kWh.

Toutes les autres villes importantes se situent sur les côtes : Al Mahalla al Kubra (1 000 000 habitants : estimation pour 2007), troisième plus grande ville égyptienne, connue pour son industrie textile et située dans le centre du delta, et Port-Saïd (469 533 habitants au recensement de 1996), à l’entrée du canal de Suez, sont baignées par la Méditerranée.
Suez (417 610 habitants au recensement de 1996) commande l’extrémité sud du canal.