DIAKADI / Afrique de Nord / Algérie

Drapeau

Drapeau de l'Algérie

Le blanc représente la pureté.
Le vert, le croissant et l'étoile à 5 branches symbolise l'adhésion à l'islam.

Emblème

Emblème de l'Algérie

Tout autour de l’emblème, on trouve l’inscription en langue arabe du nom officiel de l’Algérie, République Algérienne Démocratique et Populaire.
Le croissant et l’étoile sont le symbole de l'appartenance à la foi musulmane.

Le soleil levant représente le Magreb mais aussi l’avenir de l’Algérie.
La montagne représente les maquis des Aurès, de Kabylie et autres symboles géographiques de la résistance armée contre la France durant la guerre d'indépendance.

On trouve, au centre de l’armoirie, la main de fatma : c’est une main d’orfèvrerie symétrique.
Autour du majeur, les trois doigts centraux sont unis, les deux doigts des extrémités sont terminés en bec de colombe portant un rameau d’olivier représentant la victoire.

Sous la main de fatma, l’édifice jaune avec une cheminée représente les usines et les derricks de forage pétroliers.

À gauche de l’armoirie, une urne électorale est surmontée de trois épis différenciés et de feuilles de chêne représentant la révolution agraire et l'agriculture.

À droite de l’armoirie, le rameau d'olivier, chargé de fruits, et la palme symbolise la Méditerranée et les berbères.

Au dessus du rameau d’olivier, on peut voir les toits de la Casbah d'Alger.

Devise

La révolution par le peuple et pour le peuple.

Hymne national

Hymne national

Traduction française

Qassaman Nous nous engageons

Qassaman Binnazilat Ilmahiqat
Waddimaa Izzakiyat Ittahirat
Qassa Walbonood Illamiaat Ilkhafiqat
F'Ilgibal Ishshamikhat Ishshahiqat
Nahno Thurna Fahayaton Aw ma maaat
Wa Aqadna Alazma An Tahya Algazair
Fashhadoo! Fashhadoo! Fashhadoo!

Nahno Gondon Fi Sabil Il hakki Thorna
Wa Ila Isstiqlalina Bilharbi Kumna.
Lam Yakon Yossgha Lana Lamma Natakna
Fattakhathna Rannat AIbaroodi Wazna.
Wa Azafna Naghamat Alrashshashi Lahna
Wa Aqadna Alazmat An Tahya Algazair.
Fashhadoo! Fashhadoo! Fashhadoo!

Nahno min Abtalina Nadfaoo Gondan
Wa Ala Ashlaina Nassnaoo Magdan.
Wa Ala Hamatina Narfao Bandan.
Gabhato' Ltahreeri Aataynaki Ahdan
Wa Aqadna Alazma An Tahya Algazair.
Fashhadoo! Fashhadoo! Fashhadoo!

Sarkhato 'lawtani min Sah Ilfida
Issmaooha Wasstageebo Linnida
Waktobooha Bidimaa Ilshohadaa
Wakraooha Libany Ilgeeli ghadan.
Kad Madadna Laka Ya Magdo Yada
Wa Aqadna Alazma An Tahya Algazair.
Fashhadoo! Fashhadoo! Fashhadoo!

Par les foudres qui anéantissent,
Par les flots de sang pur et sans tache,
Par les drapeaux flottants qui flottent
Sur les hauts djebel orgueilleux et fiers,
Nous jurons nous être révoltés pour vivre ou pour mourir,
Et nous avons juré de mourir pour que vive l'Algérie!
Témoignez! Témoignez! Témoignez!

Nous sommes des soldats pour la justice, révoltés,
Et pour notre indépendance nous avons engagé le combat,
Nous n'avons obéi à nulle injonction en nous soulevant.
Le bruit de la poudre a été notre mesure
Et le crépitement des mitrailleuse notre chant favori.
Et nous avons juré de mourir pour que vive l'Algérie!
Témoignez! Témoignez! Témoignez!

Sur nos héros nous bâtirons une gloire
Et sur nos corps nous monterons à l'immortalité,
Sur nos âmes, nous construirons une armée
Et de notre espoir nous lèverons l'étendard.
Front de la Libération, nous t'avons prêté serment
Et nous avons juré de mourir pour que vive l'Algérie!
Témoignez! Témoignez! Témoignez!

Le cri de la patrie monte des champs de bataille.
Écoutez-le et répondez à l'appel.
Écrivez-le dans le sang des martyrs
Et dictez-le aux générations futures.
Nous t'avons donné la main, ô gloire,
Et nous avons juré de mourir pour que vive l'Algérie!
Témoignez! Témoignez! Témoignez!

Fêtes Nationales

1 Janvier : Jour de l'An. Cette date a été choisie par Jules César, parce que c'est la date à laquelle le consul romain a pris ses fonctions.
1 Mai : Fête du Travail.
5 juillet : Fête de l'Indépendance. Célèbre l'indépendance obtenue de la France par les accords d'Evian (1962).
1er novembre : Jour de la Révolution. Les indépendantistes algériens emmenés par le tout jeune parti indépendantiste le FLN (Front de Libération National), décident d’entamer la lutte armée contre l’occupant français. Une dizaine d’attentats sont perpétrés partout en Algérie. En France l’évènement à peu de retentissement, pourtant c’est le début d’une guerre de décolonisation qui durera sept années, se terminant en 1962.

Fêtes religieuses
Anniversaire du Prophète - Eid-Milad Nnabi (ou mawlid ). Le prophète serait né le 12 de Rabia al Awal, troisième mois de l'année musulmane, 570 ans après Jésus-Christ. Cette fête suit une veillée de prières la nuit précédente.
Fin du Ramadan : Le Ramadan est le 9e mois du calendrier musulman. Ce mois marque, pour les musulmans, le début de la révélation du Coran faite à Mahomet. C'est en souvenir de cet évènement que chaque année tous les musulmans, à partir de l'âge de l'adolescence (ou puberté), ont l'obligation de jeûner du lever au coucher du soleil, durant le mois de Ramadan.
L’Aïd-el-Adha (fête du sacrifice), L'Aïd-el-Kébir (grande fête), Tabaski (en Afrique de l'Ouest francophone), Tafaska (chez les Berbères) ou fête du mouton est l'une des fêtes les plus importantes de l'islam. Elle a lieu le 10e jour du mois de Dhou al Hijja, dernier mois du calendrier musulman, et marque la fin du pèlerinage à La Mecque. Cette fête symbolise la soumission totale d’Ibrahim (Abraham dans la tradition juive) et, par extension, de tout musulman, à Dieu.
Selon la tradition, Ibrahim obéit à l’ordre de Dieu de lui sacrifier son fils unique Ismaël. Au dernier moment Dieu envoya, par l'entremise de l'archange Gabriel, un mouton pour remplacer l'enfant comme offrande sacrificielle.
En souvenir de cet événement, les musulmans doivent égorger un mouton qui est ensuite partagé en trois parts égales dont une pour la famille et une pour les voisins et amis. La dernière part, composée des meilleurs morceaux, doit être réservée aux pauvres.
El am Hejir - Hégire - Nouvel An. Le calendrier musulman a été adopté, sous sa forme actuelle, vers 632 après J.-C. Il définit l´ère musulmane dont l´origine, 1er jour de l´an 1 (Hégire), correspond au vendredi, jour où le Prophète Mohammed est arrivé à Médine après avoir quitté La Mecque.
Ashura. Martyre de Hussein ibn Ali, tué en l'an 680 à Kerbala (Irak) au cours de sa lutte contre l'injustice.