DIAKADI / Afrique de Nord / Algérie

Le régime politique de l’Algérie repose sur la Constitution adoptée le 10 septembre 1963. Elle a été modifiée en 1996 pour supprimer la limitation des mandats présidentiels et pour instaurer un pouvoir législatif bicaméral.

Aux termes de la constitution, le président de la république est élu au suffrage universel pour un mandat de 5 ans renouvelable.
Il détient le pouvoir exécutif. Il est également le chef suprême des forces armées et ministre de la Défense. Il nomme un Premier ministre à la tête du gouvernement ainsi que les membres du gouvernement.
Il peut obtenir l’appui inconditionnel du Haut Conseil Islamique et du Haut Conseil de sécurité.

Le pouvoir législatif, qui repose sur un système bicaméral, est constitué du Conseil de la nation (144 membres dont le tiers est nommé par le Président de la République), et l’Assemblée populaire nationale (composée de 389 membres).
Les membres du Conseil ont un mandat de 6 ans, renouvelable tous les 3 ans.
L’Assemblée populaire nationale est élue au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans.