DIAKADI / Afrique de Nord / Algérie

La maison du Colon à Oran

La maison du Colon à Oran
(avec l'aimable autorisation d'A. Faulx-Briole)

Alger (en arabe al-Djaza'ir ou El-Djazaïr) est la capitale de l'Algérie et la plus grande ville du pays.
Située au bord de la mer Méditerranée, la ville est établie dans la baie d'Alger, au pied des collines du Sahel et au débouché d'une plaine fertile, la Mitidja.
Elle est dominée par une forteresse turque du 16ème siècle, la Casbah, qui a donné son nom au quartier entier.
En 2009, l'agglomération algéroise compte environ 5 800 000 habitants ce qui fait d'elle la 1ère agglomération du Maghreb et l'une des plus grandes villes d'Afrique.
Sa position stratégique et son port, le premier du pays, fait d’Alger le plus grand centre économique du pays. C'est aussi un important nœud routier et ferroviaire, desservi par un aéroport international.

Oran (en arabe Warhan), ville du nord-ouest de l'Algérie, chef-lieu du wilaya du même nom, sur le golfe d'Oran compte 798 000 habitants. (estimation pour 2007).
C’est un port très actif (le deuxième du pays) ainsi qu’un important centre commercial et industriel. C’est également une ville universitaire abritant l’université d'Oran (1965), l’université de sciences et de technologie (1975).

Constantine (ou Qacentina), haut lieu de l'islam maghrébin, est une ville de l'Est algérien.
C’est le chef-lieu de la wilaya du même nom, une région productrice de bestiaux et de blé.
Troisième ville du pays aux points de vue commercial, universitaire et industriel, elle compte 616 249 habitants (recensement de 2008).

Annaba, ville du nord-est de l'Algérie, chef-lieu de la wilaya du même nom, au pied du massif de l'Edough, est la quatrième ville du pays.
C’est un des principaux centres industriels du pays et un important pôle d'attraction pour les populations rurales de l'Est algérien d’où une forte croissance démographique. Elle comptait au dernier recensement (2008) une population de recensement de 464 739 habitants.
Une ligne de chemin de fer relie Annaba à Alger, Constantine et Biskra ainsi qu'à diverses grandes villes de Tunisie et du Maroc.
Annaba est située à proximité du site antique d'Hippone, où saint Augustin fut évêque de 395 à 430. Les Français conquirent la ville en 1832. Les Alliés l'investirent pendant la Seconde Guerre mondiale et l'utilisèrent comme base offensive.

Sur le plan administratif, l’Algérie comprend 48 wilayas.
La wilaya correspond à peu près à ce que d'autres pays appellent département, région ou province.
La wilaya, prévue par l'article 15 de la Constitution algérienne, est une collectivité publique territoriale dotée de la personnalité morale et de l'autonomie financière.
Elle constitue aussi une circonscription administrative de l'État algérien. Elle est dotée d'une assemblée élue nommée APW (« Assemblée populaire de wilaya ») et est placée sous l'autorité d'un wali (préfet).