La capitale Kigali, 656 000 habitants en 2003, se trouve au centre du pays, dans une région de collines à une altitude moyenne de 1 829 m.

Avant les massacres, le taux d’urbanisation était l’un des plus faibles du monde (à peine 5%). Depuis, les campagnes ont été désertées et la capitale, Kigali, est passée de 130 000 à 250 000 habitants.