Le Tchad  est peuplé de 9 millions d'habitant soit une densité de 7 habitants au km2.
L’espérance de vie est estimée à 48 ans.

Une femme et son enfant

Une femme et son enfant
(avec l'aimable autorisation de Christian Poffet)

L’éducation est obligatoire de 6 à 11 ans. En 1999–2000, 70 % des enfants étaient scolarisés, 11% avaient accès à l’école secondaire. En 2000, le taux d’alphabétisation était de 53%.

La population concentrée dans les zones fertiles, au sud des fleuves Logone et Chari, et dans les zones urbaines est composée de Peuls et d’Arabes très métissés qui pratiquent l’élevage dans le Centre.
Les Toubous nomades sont divisés en trois groupes : les Tedas, éleveurs de chameaux au nord , les Goranes éleveurs de bovins au sud-est et les Zaghawas  au sud de l'Ennedi.
Les populations noires dominantes au sud sont composées pour l'essentiels d'agriculteurs appelés Saras.
Les Hadjaraïs sont installés dans le massif de la Guera.
À l’ouest, des Haoussas pratiquent le commerce entre le Nigeria et la Libye.

Femme Peul

Femme Peul
(avec l'aimable autorisation de Christian Poffet)


Les langues officielles sont le français et l’arabe.
Il existe en outre une centaine de langues et de dialectes parlés au Tchad. Les plus répandus sont le sara, le teda et le haoussa qui servent de langue véhiculaire.

Les musulmans représentent la moitié de la population. Le reste se compose de 43% d'animistes et de 7% de chrétiens.