En 1992, une nouvelle Constitution a été adoptée par référendum.
Elle institue le multipartisme et sépare les pouvoirs du président et du Premier ministre.