DIAKADI / Afrique Centrale / La République CEntrafricaine

Drapeau

L'étoile représente la liberté
Couleurs panafricaines et françaises : symbole d'amitié entre les deux peuples, volonté de maintenir entre l'Afrique et l'Europe un état d'esprit de fraternité et de coopération.

Emblème

Les armoiries de la République centrafricaine sont composées d’un bouclier entouré de deux drapeaux, surmonté d’un soleil levant et d’une bannière sur laquelle on peut lire, en langue sango, les mots : Zo kwe zo, « Un homme est un homme » autrement dit, toute personne est un être humain qu’il faut respecter en tant que tel.

Le bouclier est divisé en quatre quarts :

Au cœur du bouclier, dans le petit carré rouge, on peut voir la carte de l'Afrique surchargée d'une étoile qui montre l'emplacement de la République centrafricaine.

Le blason est soutenu deux drapeaux: le drapeau national et le drapeau de la France, ancien pays colonisateur et actuel partenaire privilégié.

Dans la partie supérieure des armoiries, sous le bouclier, on peut voir la croix de l'Ordre du Mérite centrafricain, et la devise nationale : Unité, Dignité, Travail.

Devise

"Unité, Dignité, Travail".

Hymne national

«La renaissance».

de Barthelémy BOGANDA

O Centrafrique, ô berceau des Bantous !
Reprends ton droit au respect, à la vie !
Longtemps soumis, longtemps brimé par tous,
Mais de ce jour brisant la tyrannie.
Dans le travail, l'ordre et la dignité,
Tu reconquiers ton droit, ton unité,
Et pour franchir cette étape nouvelle,
De nos ancêtres la voix nous appelle.

Refrain
Au travail dans l'ordre et la dignité,
Dans le respect du droit, dans l'unité,
Brisant la misère et la tyrannie,
Brandissant l'étendard de la Patrie.

Jours fériés

1 Janvier: Jour de l'An
29 Mars : Boganda. Anniversaire de la mort du premier président Barthelemy Boganda en 1959.
1 Mai : Fête du Travail
30 Juin : Jour de la Prière Nationale. Institué par le Président Bozizé, Fervent catholique.
13 Août : Fête de l'Indépendance, Fête Nationale
1 Décembre : Fête Nationale. Célèbre le jour ou l'Oubangui-Chari est devenue la République Centreafricaine en 1960

Fêtes religieuses
Fêtes chrétiennes
Lundi de Pâques
Ascension : fête chrétienne quarante jours après Pâques, toujours un jeudi. Cette fête marque l'élévation de Jésus vers Dieu, dans une nuée et la fin de sa vie terrestre.
Lundi de Pentecôte
15 Août : Assomption. Cette fête catholique célèbre l’élévation de la Vierge Marie au ciel après sa mort.
On parle d’assomption (du verbe latin assumere, qui signifie "prendre", "enlever") et non ascension (du latin ascencio "monter") pour marquer que Marie fut enlevée au ciel, avec son corps et son âme, en vertu d’un privilège particulier.
1er Novembre : Toussaint
25 Décembre : Jour de Noël
Fêtes musulmanes
Fin du Ramadan
L’Aïd-el-Adha (fête du sacrifice), L'Aïd-el-Kébir (grande fête), Tabaski (en Afrique de l'Ouest francophone), Tafaska (chez les Berbères) ou fête du mouton est l'une des fêtes les plus importantes de l'islam. Elle a lieu le 10e jour du mois de Dhou al Hijja, dernier mois du calendrier musulman, et marque la fin du pèlerinage à La Mecque.
Cette fête symbolise la soumission totale d’Ibrahim (Abraham dans la tradition juive) et, par extension, de tout musulman, à Dieu.
Selon la tradition, Ibrahim obéit à l’ordre de Dieu de lui sacrifier son fils unique Ismaël. Au dernier moment Dieu envoya, par l'entremise de l'archange Gabriel, un mouton pour remplacer l'enfant comme offrande sacrificielle.
En souvenir de cet événement, les musulmans doivent égorger un mouton qui est ensuite partagé en trois parts égales dont une pour la famille et une pour les voisins et amis. La dernière part, composée des meilleurs morceaux, doit être réservée aux pauvres.