DIAKADI / Afrique Centrale / Cameroun

Le chef de l’État est élu au suffrage universel pour un mandat de 5 ans.
Il nomme le Premier ministre et les ministres, lesquels ne peuvent pas faire partie de l’Assemblée nationale.
Le président nomme également les gouverneurs des 10 provinces que compte le pays.

Le pouvoir législatif est exercé par l’Assemblée nationale qui comptait 180 membres, élus pour 5 ans.

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), fondé par le président Ahmadou Ahidjo en 1966, fut le seul parti autorisé jusqu’en 1990.
Son successeur, le président Paul Biya, dû accepter le multipartisme et en mars 1992, Trente-deux formations politiques prirent part aux premières élections pluralistes de l’histoire du Cameroun.