DIAKADI / Afrique Centrale / Cameroun

Comme partout en Afrique, la pluviométrie au Cameroun décroît du sud vers le nord ce schéma est perturbé par différents facteurs : les masses d’air, l’éloignement de la mer, le relief et le vent. Ce qui permet de distinguer 2 grands domaines climatiques : le domaine équatorial.

Le climat équatorial est caractérisé par des précipitations abondantes, des températures élevées et constantes entraînant une amplitude thermique faible et une végétation se dégradant au fur et à mesure que l’on s’éloigne de l’équateur. Sur le plateau Sud-camerounais on compte 4 saisons bien tranchées.

Par contre, du Mont Cameroun à l’embouchure de la Sanaga en passant par les hauts plateaux de l’ouest,  le climat équatorial est caractérisé par la surabondance des pluies qui tombent en une seule saison annuelle de 9 mois.

Le climat tropical se rapproche du type sahélien en direction du nord avec des températures élevées et des pluies irrégulières, où la saison sèche dure d’octobre à avril (700 mm sur le plateau central). Au nord-Ouest en revanche, le climat est semi-aride (380 mm/an).